Non classé, Nouvelles

INFORMATIONS SUR LA RÉSERVE NATURELLE

QUESTIONS/RÉPONSES

Qu’est-ce qu’une réserve naturelle?

La réserve naturelle constitue un parc de conservation protégé dans le but d’assurer un territoire naturel intact au profit des générations futures.

Qu’est-ce qui différencie la réserve naturelle d’un autre parc?

La protection de la faune et de la flore assurant la biodiversité actuelle doit être une préoccupation constante dans les prises de décisions concernant notre parc.

En quelle année le parc est-il devenu une réserve naturelle?

Le 2 mars 2016, le gouvernement du Québec a accordé au Parc régional Val-David – Val-Morin le statut de réserve naturelle à perpétuité.

Comment notre réserve naturelle est-elle gérée?

À Val Morin, c’est un organisme à but non lucratif (OBNL), La Société du parc régional Val-David – Val-Morin secteur Far Hills, qui gère la réserve naturelle. Son conseil d’administration est formé de bénévoles.

À Val-David c’est la municipalité qui s’occupe de la gestion du secteur Dufresne du parc.

Quelle est la superficie de notre réserve naturelle?

La superficie totale de la réserve naturelle est de 606.84 hectares répartis comme suit : Val-David 404.68 hectares et Val-Morin 202.16 hectares. Ainsi Val-David possède 67 % du territoire et Val-Morin 33 % qui s’étend sur 6.07 km².

Quels sont les animaux qui vivent dans notre réserve naturelle?

LES MAMMIFÈRES : On y a observé le cerf de Virginie, l’ours noir, le renard roux, le coyote, le lièvre d’Amérique, le porc-épic, l’écureuil roux, le castor. Beaucoup d’autres espèces très répandues dans les Laurentides peuvent y vivre comme le tamia rayé, la marmotte, la moufette, le raton-laveur, plusieurs espèces de petits rongeurs, etc.

LES OISEAUX : Le héron, le canard, la paruline du Canada, la petite buse, le faucon émerillon, le grand corbeau, le piranga écarlate, le troglodyte des forêts, le grand pic, le pic à dos noir, les pics chevelu et mineur, les grives solitaire et fauve plusieurs sortes de parulines. En tout, 70 espèces d’oiseaux y ont été observées.

REPTILES ET AMPHIBIENS : La grenouille des bois, le crapaud d’Amérique, la rainette crucifère et la rainette versicolore, la grenouille verte, le ouaouaron et la grenouille des marais (une espèce vulnérable au Québec). La salamandre à deux lignes et la salamandre à points bleus ont été observées. On a aussi observé la présence de la couleuvre rayée et de la couleuvre à collier (une espèce vulnérable au Québec).

Plusieurs autres espèces de salamandre, couleuvre, grenouille et même de tortue pourraient aussi fréquenter le parc, malheureusement elles sont désignées menacées ou vulnérables.

Quelles sont les règles spécifiques à la réserve naturelle?

Les municipalités, propriétaires du parc, s’engagent à :

·         Préserver les écosystèmes forestiers, les milieux humides et les habitats naturels de la faune.

·         Instaurer une gestion rigoureuse afin d’assurer un usage harmonieux entre les activités récréotouristiques et l’intégrité écologique du parc.

·         Maintenir dans le parc des activités ayant peu d’impact sur le milieu naturel.

Quelles sont les activités permises dans la réserve naturelle?

En hiver : le ski de fond (53 km) et pas de patin (14 km), la raquette et la marche en crampon (31 km). Le télémark hors-piste et la glissade sont offerts dans le secteur Dufresne (Val-David)

En été : l’observation de la nature, la randonnée pédestre (60 km), la course en sentier, le vélo de montagne (±35 km) et l’escalade (Val David).

Ces activités doivent s’exercer uniquement dans les espaces ou sentiers qui leur sont dédiés. En tout temps les municipalités, propriétaires du parc, sont responsables de l’impact de ces activités récréotouristiques sur la pérennité des caractéristiques naturelles que l’on souhaite protéger et devrons faire cesser toutes activités si l’intégrité écologique du parc est mise en péril.

Partagez cette page !
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Comments are closed.